Le choix de l’injection

L’injection est un procédé industriel de mise en oeuvre des matières plastiques permettant d’obtenir de manière répétable et en grande série des pièces de différentes géométries.

 

atelier-injection-SEPRO

 

 

 

Le choix de matière plastique à utiliser dépend fortement de la nature, de la structure et de l’utilisation définitive de la pièce à produire.

C’est pourquoi il est indispensable d’associer au plus tôt dans la conception du produit un bureau d’études spécialisé en injection plastique afin de faire les bons choix techniques dès le départ. Le modèle économique du projet est également très important, car il va permettre de définir le mode de financement des outillages nécessaires (moules, moyens de contrôles et/ou de reprise…).

 

 

 

 

 

 

 

 

centrale-alimentation-injection-thermoplastique

Le choix de l’injection plastique va commencer à devenir intéressant pour des volumes de pièces supérieurs à 1000 unités. En deçà, le recours aux techniques de prototypage est souvent plus avantageux économiquement.

Cependant, en fonction de la valeur ajoutée du produit et de ses évolutions pressenties, l’injection peut être le bon choix.

Le recours aux conseils de spécialistes permettra d’éclaircir ces points.

 

 

 

 

 

 

 

 

La presse à injecter

presse-a-injecter

Une fois le moule réalisé, il va être monté dans une presse à injecter disposant des caractéristiques techniques adaptées à la forme de la pièce, à sa taille et à la matière choisie.

La caractéristique principale va être la force de fermeture de la presse, qui permet de maintenir le moule fermé face à la pression exercée par la matière plastique qu’on y injecte.

Les 30 presses Plast’avenir ont des forces de fermetures s’étendant de 35 tonnes pour les plus petites à 1100 tonnes pour les plus grandes. Cela permet la réalisation de pièces de quelques grammes à plusieurs kilos.

 

 

 

 

 

 

Le cycle d’injection

Pendant la phase d’injection, les billes de matières plastiques fondues sont poussées par une vis sans fin à l’intérieur du moule. Plast’Avenir dispose d’un système d’alimentation centralisée des presses en matières plastiques. Plus performant qu’une distribution individuelle, ce système est également plus propre et sécurisé.

Une fois la matière totalement injectée, le moule va s’ouvrir pour permettre le démoulage de la pièce. Celle-ci peut  être extraite par un robot, posée sur un tapis pour ensuite être retravaillée, assemblée, ou conditionnée. Le moule est refermé pour redémarrer un nouveau cycle. Ces cycles peuvent aller de quelques secondes à plusieurs minutes, une fois encore en fonction des caractéristiques de la pièce (formes, taille, matière).

Contactez-nous